Cadets Teulière A : résumé et photos 10ème journée Versailles vs RCS

Publié le 11 avril 2018

Une belle claque !!

Dernier acte du championnat Teulière A pour nos cadets en ce dimanche matin sur les magnifiques installations du stade Porchefontaine, de nos amis versaillais ! Devant une belle audience et une belle banda qui a donné de la voix pendant les 70 minutes d’un très beau match, le RCS a rejoué  « Docteur Jekyll and Mister Hyde » !

Docteur Jekyll pendant une première mi-temps aboutie, malgré un démarrage faiblard, rendu aussi et surtout difficile par des locaux près à en découdre, le mors au dents et bien décidés à prendre enfin la tête de cette poule 2 ! Dès l’entame, le RCV imprime un gros, mais alors très gros rythme qui débouche rapidement sur un bel essai long de ligne , bonifiant leur beau démarrage  (7-0; 5ème ). Mais nos minots ne perdent pas leur flegme et repartent au combat. La défense versaillaise se met à la faute sur un hors-jeu de ligne et nous permet de remonter au score sur une belle pénalité enquillée par Alessandro (7-3; 7ème ). Les défenses prennent alors le pas sur l’attaque et donnent de beaux affrontements avec des tampons virils de part et d’autre. Le RCS se met à la faute sur un ballon gardé au sol et Versailles transforme logiquement la pénalité (10-7; 11ème ).

Ange sonne la révolte et plante une première belle cartouche en se faufilant dans la défense versaillaise qui finit par contrôler. Les fourmis commencent à monter dans les jambes suresnoises et c’est Eliah qui envoie du bois avec des percussions « rudes mais courtoises » qui commencent à craqueler l’organisation du RCV ! Le rythme ne faiblit pas et les deux équipes se rendent coup pour coup, avec un ascendant croissant de nos Verts et Noirs (15ème ). Enorme occasion du RCS à la 19ème avec suite à une belle pénal/touche, des mauls portés aux petits oignons – aussi appelés la Spéciale Nyny 😉 -qui mettent à mal la défense versaillaise (19ème). Et ça finit par payer, avec Barsalou qui prend la poudre d’escampette suite donc à un énième maul porté, pour aller marquer aux pieds des poteaux !! Le RCS revient donc à la marque suite à la transformation de Sandro (10-10, 22ème ).

Mais nos minots ne sont pas rassasiés et continuent à imprimer un gros, très gros rythme mettant à mal les coutures de la défense versaillaise ! Alex, notre 9, occupe bien le terrain  et trouve une belle touche sur un coup franc rapidement joué. Récupération du RCS en touche avec un Barsalou énorme mais les transmissions ne sont pas encore au point et ne nous permettent pas de confirmer. Il faut attendre un départ de feu d’Antoine qui gagne 25 mètres long de ligne, en consommant plusieurs défenseurs, pour finalement ouvrir au large et envoyer Alexy, notre arrière, à l’essai grâce à un beau surnombre. Et c’est le RCS qui prend la marque (10-17, 28ème ). Yeess !! Enfin nos minots concrétisent leur domination  et confirme les beaux mouvements travaillés et retravaillés à l’entraînement.

Quelques minutes passent et c’est Barsalou, again, qui remet le couvert pour filer long de ligne, et sur une entrée sur le côté dans le maul des Versaillais, donner à Sandro une nouvelle occasion de montrer son adresse au pied en transformant la pénalité ( 10-20, 34ème ).  Allez zou, tout le monde aux citrons et pâtes de fruits +H20 pour récupérer après une première mi-temps qui a régalé les spectateurs. Le RCS a montré une belle maîtrise et la prise de marque pose les bases d’une belle deuxième mi-temps à venir, enfin c’est ce que tous les supporteurs suresnois se disent, enfin espèrent….!!

Et les impressions se confirment dès l’entame de la seconde mi-temps, avec une première escamourche de Romaric qui prend le trou, avant d’oublier Tété à l’aile, qui avait devant lui, le boulevard Haussman pour aller enquiller une unité supplémentaire…..argh frustrant !! ( 38ème ). Allez seconde occasion pour Romaric, sur un mouvement quasiment identique, qui cette fois ci transmet à nouveau à Tété dans le tempo pour aller marquer une unité supplémentaire (10-27, 40ème ) sur une énième botte de Sandro qui fait un 100% aujourd’hui !

Rythme énorme et grosse débauche d’énergie des deux côtés font que les capots commencent à s’entrouvrir pour certains, dans un superbe match. Les coachs des deux équipes, en profitent alors pour faire tourner et apporter du sang neuf (42ème ). Et nez creux des coachs versaillais, puisque l’ailier juste rentré, lance les cannes pour gagner 40 mètres sur sa première initiative ! Il faut 3 suresnois pour le plaquer . Il faut dire qu’il est gaillard mais surtout imprévisible au niveau de ses courses ! Le RCS est sur le reculoir et tente de prendre de l’air sur une belle chandelle de Paulo B. Mais les offensives versaillaises prennent du volume et nos hôtes du jour, commencent à camper dangereusement dans nos 40. Ca pousse, ça pousse mais la défense suresnoise veille et envoie des tampons des familles avec une mention spéciale à Lucas qui renvoie à ses études le 12 versaillais, qui se voyait déjà en terre promise ! Mais bon, ça commence à faire beaucoup. Versailles à son tour, prend au fil des minutes un ascendant perdu depuis la 10ème, léger certes mais inquiétant et ce, contre 14 suresnois, après la biscotte prise par Arthur pour, je crois, un placage haut (49ème ) ! Et ses prémices de révolte, se confirment avec un beau numéro de funambule du 21 versaillais, qui passe en revue la défense verte et noire, et sur le temps de jeu suivant, permet à Versailles de marquer en coin ( 17-27; 56ème ) !

Comme dirait l’autre : les mouches commencent à changer……..et blablabla, mais il est clair que le RCS est de plus en plus sur le reculoir, incapable de maintenir les beaux enchaînements montrés en première mi-temps, asphyxiés par des enchaînements versaillais de haute volée exécutés de main de maître – ça a du bosser fort aussi aux entraînements !! – Et le 12 versaillais de confirmer ce doute naissant en profitant de la journée portes ouvertes de la défense suresnoise, pour continuer la remontada versaillaise (24-27, 59ème).

Va falloir se la jouer Fort Knox, si le RCS ne veut pas repartir des terres yvelinoises avec une grosse claque ! Mais la bielle suresnoise coule 3 minutes plus tard avec le 22 qui remet le couvert, et après avoir passé notre défense en revue, marque ! Bim bam boum et 31-27 à la 65ème. Le rythme cardiaque s’accélère et chaque équipe lance ses dernières gouttes de jus pour remporter le bout ! Le RCS se rebiffe comme le cave, relance, enchaîne coup sur coup deux pénal-touches pour aller gratter la première place de la poule à 2 minutes du terme !! Et là, plus une mouche ne vole, même la banda retient son souffle et personne ne sait comment ce match de haute volée entre les deux poids lourd de le poule va se terminer,….personne sauf ce bougre de 12 versaillais qui sur la dernière lancée au large de nos 3/4, intercepte la beuchigue pour aller marquer le dernier essai de la matinée…..la messe est dite pour nos cadets sur le coup de sifflet final. 38-27, une mi-temps pour chacune des équipes, un engagement de folie et une belle claque pour le RCS tant la maîtrise Verte et Noire a été présente au moins jusqu’à la 45ème…..Un match dure 70 minutes en cadets et il va falloir sérieusement savoir garder ce type d’avantage dans les matchs à venir des playoffs .Rageant, frustrant, énervant, décevant surtout pour nos suresnois qui ont beaucoup donné. Mais pour faire un match de haute tenue, il faut être 30 et les Versaillais n’ont jamais lâcher l’affaire, pour finalement remporter le plus beau match des phases régulières ! Allez retrouvons nous en finale pour la belle ! Tirage des 32ème de finale pendant les vacances de printemps !

 

Pierre « Amendonné » Jacquemot

Dirigeant Cadets

Crédit Photos : Pierre Jacquemot


Aucune réponse à "Cadets Teulière A : résumé et photos 10ème journée Versailles vs RCS"


    Un commentaire à faire?