Cadets Teulière A : résumé et photos 5ème journée de championnat : RCS vs RC Versailles

Publié le 19 décembre 2017

Dernière journée des phases aller du championnat au menu pour nos cadets Teulière A avec comme un petit air de finale, avec la réception de nos voisins yvelinois de Versailles, co-leader de notre poule avec bien sûr le RCS !! Match crucial donc pour conserver la tête  mais surtout pour s’étalonner avec un co-leader réputé costaud, qui n’est pas venu pour enfiler des perles sur nos terres  !

Beau dimanche matin sur le plateau Valérien, frais mais heureusement sec : le match commence bien mal pour le RCS , pénalisé dès la première minute de jeu, pour hors-jeu. Pénalité bien placée pour les visiteurs, qui décident de la transformer – on ne sait jamais, mais 3 points peuvent faire la différence dans un match annoncé serré par les connaisseurs et aficionados venus nombreux encourager nos minots – et donc Versailles qui prend le score (0-3,1′ ).

S’en suit une belle ribambelle de pénalités d’un côté et de l’autre, avec 30 acteurs qui avec une – trop – belle envie, se mettent souvent à la faute. Et sur une énième pénalité, jouée en touche par Paulo, la machine à broyer suresnoise va se mettre en route. Pierrot récupère à la touche, et la cocotte suresnoise se met en route avec un maître maul qui va à dame grâce à Haize. Le fils du zéphyr a encore frappé et « attendez ce n’est pas fini « comme dirait la dame de SFR!! Sandro transforme et le RCS reprend la marque (7-3; 8′).

Versailles ne s’en laisse pas compter et les chocs sont rudes ! Et 3 minutes plus tard, le premier centre yvelinois prend la poudre d’escampette, se faufile dans une défense suresnoise prise par ses beaux cad-deb mais Arthur a bien lu le jeu et réussit à faire tomber l’échalas versaillais ! Le pack bleu a bien suivi et imprime un ENÔRME temps de jeu à 5 mètres de notre ligne. Ca chauffe, ça chauffe ! Mais les gros sont bien présents avec un 5 de devant impérial qui conteste la sortie. Le RCS récupère donc la beuchigue et se donne un peu d’air après une grosse séquence versaillaise.

Le débat retombe alors dans une opposition équilibrée avec un léger avantage pour les visiteurs qui veulent remonter au score. Mais encore trop de faute qui permettent au RCS de lancer les premiers offensives au large, encore entachées de fautes techniques et dirons nous, d’une certaine apathie au niveau de l’engagement – trop d’enjeu, trop de stress, trop…., trop…., trop……..-Reste à espérer que cette saison des vendanges ne sera pas préjudiciable en fin de match, et que le gros travail de devant sera bien bonifié par nos 3/4 (15′).

Le match continue dans le format haché mais le RCS refait passer le curseur de la maîtrise dans le bon sens avec toujours un 8 de devant aux petits oignons que ce soit dans les phases défensives – un quasi sans faute – ou offensives avec de belles relances sur des lancements de jeu en touche notamment mais gâchés encore par des transmissions au large en-avant ou un peu « croqueuse » avec quelques vendanges de surnombre en bout de ligne! Mais, mais, la tendance est bonne !

De nouveau pénalité pour le RCS, qui pousse, qui pousse pour imprimer à son tour, une ENÔRME pression mais pour échouer  à 5 mètres de la ligne versaillaise !! S’en suivent plusieurs séquences de pilonnage avec les (2) Quentin , Lucas, Haize, Damien, Antoine entre autres, qui jouent à la perfection les tracteurs pour marquer la défense versaillaise. Les lancements au large ne sont malheureusement pas à la hauteur et le RCS perd la balle, après une belle passe au pied d’Alexis par dessus, qui finit en touche pour redonner la possession à Versailles (22′).Frustrant !

4 minutes plus tard, c’est Arthur qui file long de ligne avec des jambes de feu et qui réussit à bonifier une – enfin -bonne transmission. Alexis récupère, provoque un maul à 15 mètres, sur lequel Versailles se met à la faute : pénal-touche pour le RCS, cette fois ci à 5 mètres ! Et alors ? et alors ? Nan, nan, ce n’est pas Zorro qui est arrivé mais bien la cocotte suresnoise avec un bis repentira du premier essai avec un MAIAIAITRE maul qui permet à Haize de marquer son second essai de la matinée – je vous avais dit que ce n’était pas fini !! Le RCS aggrave la marque et prend un peu d’air ( 12-3; 26′ ) – voir photo mal cadrée, je sais , je sais !!-.

Second souffle, volonté des visiteurs de ne pas se laisser se distancer, allez savoir mon bon monsieur !! Versailles ne s’en laisse pas compter et 5 minutes plus tard lance une très belle attaque, avec une magnifique croisée 10-12 qui part à dame au milieu des poteaux. Le score se resserre (12-10; 31′). Sandro plante la dernière banderille en partant long de ligne, mais ajuste mal sa passe à suivre, faut dire pas facile à faire et commet l’en-avant !  Allez zou, mi-temps bienvenue pour le RCS qui va pouvoir souffler un bon coup ! Et surtout resserrer les boulons avec coachs Anthony, Alfredo et Jérémy qui remontent les bretelles d’un RCS plein de bonne volonté mais qui ne bonifie pas ses temps forts , surtout en attaque au large ! Faudrait pas le regretter en fin de match !

Des la première minute de cette entame de seconde mi-temps, c’est le RCS qui profite d’une pénalité pour grattage. – qui vaut au 18 versaillais, la première biscotte, certes blanche, de la partie (40′). La pénal touche ne donne rien et le match tombe dans un faux rythme, faut dire que la première mi-temps a été dense. Versailles remet deux euros dans le nourrain – pour info le nourrain est un jeune porc après le sevrage et au début de la période d’engraissement.Par extension, les tirelires représentant un cochon sont donc couramment appelées « nourrains ». Pour les plus jeunes, voir les archives de l’INA avec les videos du Jeu de 20h ou YouTube……..ok, ok no comment sur la référence…..! – et campe sur nos 5 avec une défense Verte et Noire, format barbelé ! Ca chauffe un poil ! (45′).

Le RCS se remet dans le bon sens et imprime à son tour, un gros temps de jeu (47′). Touche récupérée par l’ami Louis, pris en l’air, pénalité, lancement au large qui ne donne rien avec une énième cagade dans les transmissions ! L’arbitre revient à la pénalité et donne l’occasion à Léo de prendre 3 points pour se donner de l’air, ce qu’il fait de pied de maître ( 15-10; 50′ ). Ouf, au moins un temps fort concrétisé par une petite marge supplémentaire au score, mais que c’est juste au bout du compte.

10 minutes plus tard, c’est Versailles qui se dit que le coup est encore jouable ! Le 10 prend le trou et est relayé par ses avants mais c’est sans compter sur une défense « guerre des tranchées » que le RCS lui impose ! Capot ouvert, nos minots trouvent les dernières gouttes de jus pour préserver la marque et tiennent la baraque. Mais ça devient chaud bouillant et Versailles sent la victoire à sa portée avec un essai transformé (60′). Pire Alexis C. prend un carton pour un en-avant, vu comme volontaire par l’arbitre, et le RCS est à 14 pour ces 5 dernières minutes de jeu.

Ca se tend, ça se tend, Versailles lance la dernière offensive, provoque le maul mais nos avants sont irréprochables et contestent une énième fois la sortie du ballon. L’arbitre siffle logiquement pour nous , mieux siffle sur cette action, la fin du match !! Un énorme ouf de soulagement pour nos cadets, leur staff et tout le public et une superbe victoire -certes avec pas mal de choses à améliorer pour éviter des déconvenues futures – contre un adversaire vaillant et redoutable. Mais que ce fut dur ! Un grand bravo à tous, sans oublier de « remettre 100 fois sur le métier, votre ouvrage  » à l’entraînement. Le RCS est champion d’automne – de sa poule, s’entend – et rendez-vous à Versailles pour une fin de championnat palpitante !!

Pierre « Amendonné » Jacquemot

Dirigeant Cadets

 

 


Aucune réponse à "Cadets Teulière A : résumé et photos 5ème journée de championnat : RCS vs RC Versailles"


    Un commentaire à faire?