Equipe 1ère séniors : Résumé de Clamart – Suresnes

Publié le 4 avril 2016

Drapeau rugby club suresnois
Dimanche 3 Avril 2016 à Clamart, Stade Hunebelle.
Clamart – Suresnes : 32 à 16 (mi–temps : 8 à 13)
Arbitre : Mr Girard (lyonnais)

L’ÉQUIPE

1 Ekenov (17 Cebron de Lisle 45′) – 2 Magueur (16 Rousseau 55′) – 3 Melaine (1 Ekenov 60′)- 4 Mohlo Yama (22 Bayle m.t.)- 5 Chauveau (4 Mohlo Yama 60′)- 6 Gicquel (19 Sy 50′) – 7 Jourson – 8 Cazabat – 9 Noguera cap. – 10 Richard (21 Peoch 21′) – 11 Rolland-Vallot – 12 Perrot – 13 Morel – 14 Coti – 15 Laquet (20 Gery 50′)


LES POINTS

Clamart : 4 Essais (39′ 50′ 58′ 65′) – 3 Transformations (50′ 58′ 65′) – 2 Pénalités (29′ 43′) – 1 carton jaune (16′)
Suresnes : 2 essais (Rolland-Vallot 4′ Chauveau 17′) – 2 Pénalités (Noguera 9′ Peoch 55′) – 1 carton jaune (Cebron de Lisle 63′)


CLAMART – SURESNES

Jour de brocante à Clamart, il y avait des affaires à faire … mais pas pour nous.

Après un début de match tonitruant des verts et noirs avec une belle mise en place des actions répétées à l’entraînement, une conquête intéressante, une envie de bien jouer, une conservation du ballon de bon aloi. Tout ceci ponctué par un essai du jeune Rolland-Vallot après plusieurs temps de jeu et une pénétration de l’irréprochable Perrot.

Noguera ajoutera les 3 points d’une pénalité avant un autre essai de Chauveau sur une pénal-touche après le carton concédé par un deuxième ligne clamartois. A la dix-huitieme minute nous menons 13-0 à l’extérieur, tout va bien. Trop bien peut être, car le jeu se délite, les tentatives individuelles sont des fiascos retentissants, les fautes de mains se multiplient et Clamart sort la tête de l’eau et agresse notre ligne, pour aller à dame sur un essai collectif. A la mi temps le score est toujours en notre faveur : 13 à 8.

Avec l’aide bien maîtrisée du vent, Clamart nous renvoie à plusieurs reprises dans notre camp, la belle confiance du début laisse place à une apathie coupable. Le syndrome du Racing contre Toulon nous a rattrapé, se sont ils vu trop beaux, trop « supérieurs » toujours est il que Clamart enfile les essais comme des perles (3 en quinze minutes….) et à la fin tout le monde sort dépité et meurtri par cette démission mentale.

En lever de rideau les réservistes ont expédié les affaires courantes, sans brio et sans joie, et laissent filer le point de bonus en fin de partie. Ce n’était pas jour de fête pour nos couleurs, ce dimanche de brocante à Clamart…

Patrick Lettry


Aucune réponse à "Equipe 1ère séniors : Résumé de Clamart – Suresnes"


    Un commentaire à faire?