Fédérale 1 : résumé de Dijon / Suresnes

Publié le 18 février 2020

Le projet Elite du RC Suresnes Hauts-de-Seine

Le match

Dimanche 16 février, stade Bourillot à Dijon :Dijon et Suresnes font match nul 17 à 17 (10-7 mt)
Les points pour Dijon : 3 Essais (18´- 39´- 80+3′) – 1 Transformation 80+4′ – 1 carton jaune 53´
Les points pour Suresnes : 2 Essais (30´ Falcon de Longevialle, 63´ Fofana ) – 2 Transformations (30´-63´Ford) – 1 Drop 72´par Mallet.
Arbitre : M. Guatelli, comité Auvergne-Rhône-Alpes

L’équipe

17 Chabert (1 Ndiaye m.t.) – 2 Belloc (16 Bajart 47´) – 3 Dahir (23 Vickos 47’) – 4 Konaté – 5 Fardoux (19 Rabord 47´) – 6 Cazabat (18 Sy 60e) – 7 Falcon de Longevialle – 8 Fofana (cap.) – 9 Guiot Dorel (20 Millon 57’) – 10 Mallet – 11 El Kadri (22 Corno m.t.) – 12 Bikadua (21 Richard 75´) – 13 Cazedepats – 14 Fuster – 15 Ford

Résumé

Belle assistance au stade Bourillot pour honorer un ancien joueur récemment décédé, de plus la rencontre entre le deuxième et le quatrième laissait augurer d’un bon spectacle.

Du spectacle, il y en eu… La rencontre débute avec un fort vent (Vincent Carbou a choisi de jouer avec en 1ère mi temps) ; on nous avait prédit une entame musclée, comme au match aller, mais là, les suresnois répondent présents : les deux équipes s’envoient allègrement. Le match est équilibré même si la possession est pour les bleus et rouges, qui à la 17 éme minute, trouvent un espace dans la défense après plusieurs temps de jeu, les jambes de leur ailier droit font le reste.

Petit à petit les blancs et verts du jour mettent une emprise nette sur la partie, et Falcon de Longevialle, notre voltigeur termine par une longue course de 25 mètres, la perçée de Cazabat bien relayée par Konaté qui joue à merveille le deux contre un pour « Arthus ». Ford transforme. On s’achemine sereinement vers le repos, mais une sortie de camp mal négociée permet aux dijonnais de reprendre l’avantage. 10 à 7 aux citrons.

Dans les vestiaires Vincent et Rémy donnent des consignes précises, et de retour sur le pré, nos joueurs commencent un travail de sape en mêlée fermée et dans les rucks. Les changements apportent une fraîcheur salutaire, les dijonnais multiplient les fautes (carton jaune 53´) une grosse percée de Konaté sur une touche aurait méritée un meilleur sort, mais ce n’est que partie remise. Fofana bouscule tout sur son passage après une énième mêlée conquérante, et aplatit derrière la ligne, transformation de Ford. nous prenons enfin un petit avantage, bientôt conforté par un drop contre le vent de Mallet, après un grosse avancée des avants.

On s’achemine vers l’exploit du jour (Dijon est invaincu sur son terrain depuis 19 match…), nos joueurs gardent le ballon et font tourner le chrono, hélas alors que Vickos est par terre depuis 2 minutes avec le tendon d’Achille peut être rompu, sans que l’arbitre n’intervienne, une mêlée est ordonnée. Nous sommes sanctionnés d’un coup franc, joué à la va vite par le demi de mêlée de Dijon, une combinaison bien jouée avec un main d’école et 70 mètres plus loin, les jambes de leur ailier aidant, les bleus et rouges arrachent un match nul miraculeux.

Les joueurs sont déçus de ce résultat pourtant flatteur, mais ils sont passés si près d’une victoire méritée et bien construite par les choix stratégiques des 2 coachs.

Venez nombreux dimanche à Jean Moulin pour voir leur investissement contre Rumilly et pour valider une qualification historique pour les phases finales, une première en Fédérale 1.
Patrick Lettry


Aucune réponse à "Fédérale 1 : résumé de Dijon / Suresnes"


    Un commentaire à faire?