Fédérale 1 : Résumé de Nantes / Suresnes

Publié le 12 novembre 2018

Le projet Elite du RC Suresnes Hauts-de-Seine

Le match

Stade Jean Laporte à Nantes le 10 novembre 2018: Nantes bat Suresnes 43 à 10 ( 17-3)
Les points pour Nantes : 7 Essais (5′-18′-40′-47′-57′-66′-80′) – 3 Transformations (5′-47′-80′) – carton jaune pour le 6 à la 28′
Les points pour Suresnes : 1 Essai (de penalité 71′) – 1 Pénalité (Stephani 10′) – 2 cartons jaunes (Belloc 53′ et Benkoudad 66′)
Arbitre : M. Bru

L’équipe

1 Roullier (16 Benkoudad 58′) – 2 Belloc – 23 Vickos (3 Cebron de Lisle 32′) – 4 Djebbari (18 Felixine  60′) – 5 Molho-Yama (19 Dibel 65′) – 6 Bekov – 7 Falcon de Longevialle – 8 Briatte (17 Bajart 55′) – 9 Strelkoff (22 Icher 66′) – 11 Corno – 12 Lepeytre – 13 Lagarde (21 Coti 69′) – 14 Bessiere (20 Cazedepats 55′) – 15 Stephani.

Résumé

Les Nantais nous attendaient de pied ferme pour continuer leur série. Nous avions donc rendez vous avec une grosse équipe en pleine confiance et un temps on ne peut plus exécrable (fortes pluies sans arrêt et vent à décoiffé Trump….). L’entame est bonne, mais la première incursion des verts et rouges se solde par un essai sur maul après touche. Malgré le vent tourbillonnant, les suresnois construisent un jeu alerte et agréable, mais la concrétisation de cette domination ne vient pas et au contraire, nos adversaires pointent un 2 ème essai en tout point identique au premier. Le score de 12 à 3 reste ainsi jusqu’à la quarantième minute, malgré les 6 avancées significatives dans les 22 mètres des nôtres . C’est le moment choisi par l’ailier nantais d’intercepter de marquer 60 metres plus loin.

17-3 aux citrons l’écart est important avec ce temps, mais les « petits verts » ne capitulent pas, ils continuent le pressing, làs une autre pénal-touche vient sceller le sort de cette équipe. Ils ne baissent pas les bras, mais l’effet de la réussite nantaise conjugué aux averses qui redoublent, font que le score s’amplifie d’une manière que les supporters nantais ne pensaient pas possible au vue du premier acte. Leur courage sera récompensé par un essai de pénalité. La fin du match est anecdotique et le score bien sévère.

La semaine prochaine, reception de « l’ogre invaincu » Rouen.
Patrick Lettry


Aucune réponse à "Fédérale 1 : Résumé de Nantes / Suresnes"


    Un commentaire à faire?