Fédérale 1 : Résumé de Niort / Suresnes

Publié le 10 octobre 2018

Le projet Elite du RC Suresnes Hauts-de-Seine

Le match

Dimanche 9 octobre au Stade Espinassou à Niort : Niort bat Suresnes : 28 à 23 (18-3 mt)
Les points pour Niort : 3 Essais (34′-40’+3-44′) – 2 Transformations (34-44′) – 3 Pénalités (15′-22′-76′) – 1 carton jaune (55′)
Les points pour Suresnes : 3 Essais (41′ Lepeytre – 46′ et 62′ Berthoumieux) – 1 Transformation (41′) – 2 Pénalités (11′ et 79′ par Mallet) – 1 carton jaune (Corno 38′)
Arbitre : M. Bruyere (comité des Pays de Loire)

L’équipe

1 Ndiaye (3 Viviers 67′ puis 20 Roullier 73′) – 2 Bajart (16 Zerroug 75′) – 3 Viviers (23 Vickos 44′) – 4 Bekov (19 Briatte m.t.) – 5 Djebbari – 6 Sy (cap.) – 7 Falcon de Longevialle (17 Felixine 67′) – 8 Rabord – 9 Buchel – 10 Mallet – 11 Berthoumieux – 12 Mazoué – (21 Lepeytre 23′) – 13 Lagarde – 14 Coti (22 Bessiere 70′) – 15 Corno (20 Daguin m.t.)

Résumé

Partis avec la ferme intention de faire un coup en terre charentaise, la deception au coup de sifflet final n’en fut que plus dure : encore une fois le « coup passa si près que le chapeau……ne tomba pas ». Après une entame de jeu convenable et la prise du score sur une penalité de Mallet, le jeu s’installe avec une belle conservation des noirs et verts. Hélas la sortie prematurée de Mazoué avec l’épaule en vrac allait gripper la machine. La main mise des suresnois malgré un gros vent contraire se poursuit, mais des ballons échappés ou arrachés au contact, permettent à l’ouvreur des rouges et blancs de se mettre en valeur.

En fin de mi-temps, les niortais enfoncent une banderille sur une penaltouche jouée avec une rouerie non sanctionnée. Corno, après avoir sauvé 3 situations très chaudes, est sanctionné d’un carton jaune. Les charentais par un jeu au pied distillé par le 10, profitent du surnombre pour aplatir en coin.

Nous rentrons aux vestiaires avec un 18 à 3 au « planchot ». Dans les tribunes les spectateurs attendent la mise à mort des parisiens.

La reprise, vent dans le dos, est tonitruante et Lepeytre va au pied des poteaux, mais coup de massue 3 minutes plus tard, le 10 niortais répond de la plus belle des manières. Tout est à refaire : deux éclairs de l’ailier Berthoumieux à 15 minutes d’intervalle nous redonnent espoir (25-20). La fin de partie est à notre avantage, mais des maladresses, des mauvais choix, nous empêchent de concrétiser ce fol espoir de gagner à l’extérieur. Les pénalités de fin de match laissent donc le même écart, et nous revenons avec le point de bonus défensif. Mais que l’histoire aurait put être plus belle…….

Dimanche, réception de Bergerac, hauts les cœurs pour enfin finaliser un investissement sans faille de certains.

Patrick Lettry


Aucune réponse à "Fédérale 1 : Résumé de Niort / Suresnes"


    Un commentaire à faire?