Féminines : résumé de Caen / Suresnes

Publié le 14 octobre 2019

Le projet Elite du RC Suresnes Hauts-de-Seine

Suresnes le 14 Octobre 19 / Caen – Rugbykinis du 13/10/19

Coucou à toutes et tous,

Très heureux de vous retrouver pour un nouveau résumé de la prestation de nos guerrières Suresnoise. Rendez-vous était donné à 10h02 devant le stade sous un beau soleil et une température très agréable. Dernières vérifications des sacs (pas à cause de Vigipirate rassurez-vous, mais plutôt la peur d’oublier quelques articles essentiels à un retour confortable et convivial après un match que nous envisagions percuCaen ! (Désolé je n’ai pas tes compétences Bouclette…). Chacune retrouve sa place dans le bus et les « petites nouvelles » sont bien obligées de constater que la banquette arrière est squattée par le trio magique (les 2 dormeuses « couvée » par notre Bubulle très maternelle…). Voilà c’est parti, un dernier coucou à Bouclette qui est venue faire un bisou à ses copines et qui apprécie bien la fougue de Java pour la « trainer » efficacement au sommet de notre « montage » sacrée (merci ma fillotte, tu nous manques, mais c’est pour la bonne cause). Rebelle est du voyage malgré son indisponibilité à cause de sa main gonflée, mais pour sa rééducation elle ouvre rapidement l’atelier coiffure au fond du bus et fait des merveilles. Le jour avance et la nuit avec (ouh la ! Je m’explique, plus le temps passe et plus il fait nuit, adieu le beau soleil et la chaleur, la pluie arrive et le vent est au rendez-vous).

La météo du pire a attendu le coup de sifflet de l’arbitre pour ouvrir les vannes et libéré Eole, un petit rappel, en plus doux quand même, du Typhon Japonais, mais le match n’est pas annulé lui. Une mise en action express de la part de nos adversaires du jour qui profitent des conditions météo et de leur physique conscéCaen pour nous mettre un coup de lessiveuse en position essorage et terminé le 1er cycle de lavage derrière les perches à la 2ème minute avec la transformation en plus, façon Soupline (7/0) !!!

Ouh la, elle risque d’être longue l’après-midi, en effet les lavandières Caennaise semble bien s’adapter aux conditions et nos rugbykinis face au vent subissent les assauts répétés et adroits de nos adversaires qui font le jeu. Trop de fautes de notre part pour rivaliser et sortir de notre camp et une nouvelle fois l’écluse s’ouvre dans notre barrage défensif à la 12ème (12/0). C’est difficile de proposer du jeu vu les conditions, mêlées, touches, pénalités (le plus souvent contre nous qui passons beaucoup de temps à défendre).

Une « petite » nouvelle est dans le bain tout de suite, Violette (Touki) en 8 qui est comme un poisson dans l’eau, poisson pilote de Kristelle N°7 qui ne lui laissera pas grand-chose à défendre vu son activité énorme, elle marche sur l’eau Kissou (32 placages comptabilisé par Bernard en 1 ère mi-temps…). Génie et Isa vont à l’abri à la 26’ remplacé par Bulle et Fanny F (son premier bain chez les Rugbykinis). Anabelle remplace Camille 30’. Gigi repositionné en 15 suite à l’absence de Rebelle, s’acclimate à ses nouvelles fonctions, les 10 dernières minutes de ce premier bain sont plutôt propres.

Mi-temps, Candice laisse sa place à Victoria (pour son baptême rugbykinesque) et Sophie remplace Charlotte. La reprise est toujours aussi chahutée et Anabelle rencontre une partenaire (Bulle ?) d’un peut trop prêt et le sang coule de la narine !!! Retour de Camille qui s’est aperçu que le froid et l’humidité sont plus désagréable encore sur la touche. Ca y est les rugbykinis sortent du bain et font mains basses sur le ballon, nous enchainons notre jeu, il y a de la continuité, du replacement, du soutien, un peu plus d’adresse aussi, la défense est plus sérieuse, tout le monde s’y met jalouses des destructions massives de Chris, il faut dire aussi que le superbe terrain avec une pelouse toute tendre et moelleuse insite à ce genre d’activité particulièrement défoulante que nous apporte ce sport magnifique…

La révolte gronde et le bikinis est bien pratique dans de telles conditions, 4 essais viendrons récompenser le travail, dans l’ordre : Fanny tout en chaloupée donne le tournis sur son aile à la défense adverse (12/5), Lucile avec toute son expérience s’infiltre dans un espace à 10 m de la ligne (12/10), Gigi replacée au centre (c’est Gouby qui terminera l’exercice en 15 avec le vent dans le dos), rageuse, terminera une action collective magnifique faite de passes courtes et soutiens offensifs qui font sortir votre narrateur de sa coquille ou plutôt (pas le chien de Mickey) de sa guérite tellement basse qu’il ne pouvait tenir debout (eh oui ! comme la maison des Stroumpfs) (12/15), cerise sur le gâteau Christelle au chômage technique sur la défense repose ses épaules mais pas les cuisses et les poumons, elle en profite pour se rendre dispo en collant au ballon (pourtant bien glissant) et termine encore une fois une action collective sérieuse et efficace 76’ (12/20) .

Un grand merci à Clément pour sa prépa physique qui a porté ses fruits, à votre solidarité mesdames et votre force de ne rien lâcher, belles rentrées des néorugbykinis Touki, Fanny, Victoria et mention spéciale à Chris pour son activité.

Le retour en car fût comment dire, intéressant, mais ce qui se passe dans le car reste dans le car, hein Touki qui m’a l’air bien intégré…

Dommage que nous n’ayons pu trinquer à 20h26 avec coach Valentin à notre descente du bus !!!

Bisous à ce soir !!!!
L’Araignée


Aucune réponse à "Féminines : résumé de Caen / Suresnes"


    Un commentaire à faire?