Féminines : résumé de Suresnes / Le Havre

Publié le 3 octobre 2019

Le projet Elite du RC Suresnes Hauts-de-Seine

Suresnes le 27 Janvier 2019 / Rugbykinis – Le Havre

Après les perturbations météorologiques de la semaine passée avec la neige venue recouvrir de poudreuse nos terrains synthétiques (alors qu’il y en a qui ont profité de cet hiver marqué pour aller respirer en altitude), le dernier match de poule s’annonçait ce dimanche 27 Janvier sur la colline du Mont Valérien.

Suresnes le 29 Septembre 2019 RCS / Le Havre

Non, vous ne rêvez pas, j’ai ressorti des tiroirs le début du compte rendu de notre dernière confrontation contre Le Havre, il y a donc très peu de temps (à mon échelle, moi qui ai « allégrement » passé le ½ siècle…). 8 mois, quasiment jour pour jour ! C’est fou comme le temps passe vite, mais il a été très prolifique pour notre équipe « studieuse » jusqu’au bout, malgré une fin de championnat sous le signe de la sécheresse, avec une « disparition » significative de nos jeunes pousses pour composer un bouquet suffisamment touffu et faire face efficacement aux souffles adverses… Mais bon c’est le passé !

Pour rester dans le jardinage, l’été nous a apporter quelques graines déjà bien développées (un sachet de 14, pour le moment) qui ont très certainement dû apprécier la qualité du terreau et la situation géographique d’altitude dont on connait les vertus thérapeutiques…Mais aussi et surtout je pense le soin que prend le Club à parler aux plantes, il parait que ça leur fait du bien ! Bref, une terre saine (même synthétique), des graines Bio de qualités, un arrosage à proximité avec un subtil mélange entre les bassins de la compagnie des eaux et les pompes de nos Club House.

Il ne reste plus qu’aux jardiniers (qu’on appellera Coachs, Kiné, Préparateur Physique et Dirigeants) à trouver les bonnes greffes. Que tout pousse bien et soit en harmonie total entre les petites fleurs « fragiles » et les plus costauds pour un équilibre agréable à regarder avec un doux parfum de victoires bien sûr !!!

Allez passons au sportif, comme à chaque début de saison il a fallu composer avec les péripéties administratives ou la réactivité des protagonistes, surement peut-être les deux, pour composer la feuille de match. Saluons au passage les retours de Candice et Milouche. Voilà le coup d’envoi est enfin donné après tant de semaines d’attentes. Nos adversaires « Tankers » (bateaux, Tankarville…) étaient venues en nombres et motivés pour partir au long court dés l’entame du championnat malgré une fenêtre météo des plus maussades… Toutes sur le pont pour 25 premières minutes houleuses avec un fort tangage ou les Rugbykinis ont eu du mal à enfiler leurs cirés de la dure vie de marins qui réclame une combativité de tous les instants et la marinière ne fait pas le marin (clin d’œil de notre dernière escale)…

Sous les embruns après 10 minutes de labeur, notre moussaillon Solveig reçoit une offrande de notre matelot Bulle et plonge dans l’embut pour le 1e essai des Rugbykinis version saison 2019/2020 (5 / 0), notre jeune sirène nous montre la voie. Le combat est toujours aussi musclé et le travail de la défense depuis 6 semaines porte ses fruits, mais nous sommes trop souvent (selon le garde côte) au-delà de la ligne de flottaison et la corne de brume fonctionne plein pot (18 pénalités au total contre notre équipage sur cette mi-temps…), du coup Bulle passe par-dessus bord et se retrouve en cale sèche pendant 10 minutes…La jeunesse est encore à l’honneur avec l’entrée d’Annabelle au Talon SVP qui sera à la conclusion du 2ème essai 27ème (10/0).

Le vent tourne et nous sommes surpris par une vague un peu plus forte que les autres à la 30ème (5+2=7) 10 / 7 . Heureusement Sophie plonge à son tour dans l’en but à la, 40ème rugissante, avant les citrons (15/7). Au changement de ¼ Kro laisse sa place sur le pont à Isa et Sophie en fait de même avec Vigus, Christelle avait suppléé Candice quelques temps avant. Notre vigie Rebelle va elle aussi à la pèche et nous ramène 5 points bien mérités 45ème (20/7). Puis c’est au tour de Milouche (la revenante sans genou de bois) et La Toule de prendre leurs places à bâbord et tribord de l’embarcation (exit Gouby et Solveig ).

Anabelle envoi au sec Génie se protéger des embruns, l’organisation sur le pont reste efficace et rapide, personne ne se prend les pieds dans le filet et la cohésion est bonne, Vigus (62), La Toule (67) et encore Vigus (71) font une pêche miraculeuse avec une transformation de Gigi (la sardine sur le 4/4)… (37 /7). C’est là que Charlotte en profite pour hisser ces nouvelles couleurs et envoi Rebelle sur le banc (de poissons…allez celle-là je l’ai faite, j’imagine que vous l’attendiez depuis un moment !!!! c’est pour moi…) pour un repos bien mérité.

Christelle à l’affût se jette sur de la friture (qui était passé entre les mailles du filet), avec trop d’appétit et reçoit un carton jaune pour un placage désormais interdit de nos jours dans les eaux rugbystiques Française. Ce jaune avait d’ailleurs plutôt le goût du Pacifique que du Ricard !!!! Lucile en bon Capitaine des ¾, nous fait une petite technique très aérienne avec un beau lancé au pied, rattrapé dans ses propres filets pour filer comme une anguille derrière la ligne 76eme (42/7). Petit relâchement coupable à l’entrée du port après une traversée maitrisée et nous laissons s’infiltrer une belle prise à travers un trou dans le filet qu’il faudra réparer d’ici notre prochaine sortie 80ème (42 / 12).

En résumé une belle traversée avec un nouvel équipage déjà complice dont ont été mise à l’honneur Cha, La Toule et pour son geste que nous qualifierons d’énergique Christelle. Merci à tout l’Equipage, on ne sera pas trop croyez moi pour affronter le gros temps et il faudra avoir le pied marin pour traverser cette saison.

Bisous à vous toutes !!!!
L’Araignée de mer


Aucune réponse à "Féminines : résumé de Suresnes / Le Havre"


    Un commentaire à faire?