Minimes équipe 2 & 3 : plateau à Rueil-Malmaison

Publié le 12 janvier 2016

Reprise rapide des compétitions en cette année 2016. Comment nos troupes allaient-elles se comporter si tôt dans le calendrier ?

Match contre Rueil :
La réponse à nos interrogations fut donnée de la meilleure des manières par l’équipe. Un premier essai dès la première action, suivi rapidement d’un second … c’est toujours réconfortant. Mais le nombreux public qui avait littéralement envahi le stade du parc à Rueil-Malmaison apprécia aussi la manière. Une succession de passes dans le respect des consignes, recherche (et présence) du soutien axial pour le jeu pénétrant, occupation de l’espace en se démarquant pour du jeu déployé, communication, vitesse d’exécution et peu d’excès d’individualisme.

La coupe du monde 2015 était enfin digérée !

Cerner les lacunes dans ce contexte n’est pas chose aisée et la défense fût peu sollicitée.
Les coachs pouvaient être satisfaits de cette entrée en matière, surtout que les troupes n’ont jamais relâché l’étreinte sur leurs adversaires.
La deuxième mi-temps sera pratiquement du même tonneau.

Match contre la 2ème équipe du RCS :
Beaucoup de plaisir à se retrouver entre suresnois à l’occasion d’une compétition. Un peu de tension dans les instants qui précèdent le coup-d’envoi, chaque camp peaufine sa stratégie à l’abri des regards et des oreilles indiscrètes, on pense même, pour les dernières consignes, à revenir aux vestiaires qui sont à une demi-heure à pied du terrain … nous restons toutefois entre gens de bonne compagnie.
Nos troupes attaquent là-aussi le match avec intensité en optant pour du jeu pénétrant. L’opposition est surprenante par son courage et son efficacité au placage. Malgré l’énergie déployée, le score évolue peu. Chapeau pour l’enthousiasme défensif de nos plus jeunes !

L’état d’esprit est là !

Toutefois à la suite d’un petit recadrage des coachs, demandant plus d’alternance dans le jeu et notamment de faire appel un peu plus aux trois-quarts, la tâche devint plus ardue pour les uns et plus évidente pour les autres. Le score enfla un peu sévèrement.
A l’instar du match contre Rueil, l’intensité et la rigueur firent légèrement défaut en cours de 2e mi-temps.

En conclusion, une bonne après-midi de reprise. Un plaisir évident à jouer au rugby collectivement. Les coachings successifs n’ont pas altéré l’expression collective de l’équipe, c’est positif !

Attention toutefois, le prochain tournoi sera surement plus ardu et le combat sera le premier des défis à relever.

Attention également au peu de situations défensives significatives qui ont empêché les coachs d’évaluer ce secteur du jeu.

Bravo à tous

Bruno

Crédit photo : Olivier Ravoire


Aucune réponse à "Minimes équipe 2 & 3 : plateau à Rueil-Malmaison"


    Un commentaire à faire?