Séniors 2 : résumé de Suresnes / Plessis-Meudon

Publié le 10 octobre 2019

Le projet Elite du RC Suresnes Hauts-de-Seine

1e Série : RCS 2 – Entente Plessis-Meudon

Après deux matchs laborieux sous la pluie, et autant de victoires, l’heure était dimanche au beau temps. Et qui dit beau temps dit forcément envolées, jeu déployé, farandoles de passes et de gestes techniques. Autant vous le dire tout de suite, l’adaptation à la nouvelle météo n’a pas été aussi simple…

Dans une opposition mettant aux prises les deux clubs du 92 de la poule, la partie s’est jouée en deux actes bien distincts les uns des autres. Contre le vent en première mi-temps, Suresnes commence doucement, très (trop) doucement, et en face, Plessis-Meudon n’en demande pas tant. Monopolisant le ballon, les visiteurs poussent les Suresnois à la faute. Enfin à « la » faute n’est certainement pas le terme exact. Vous vous souvenez des sempiternelles mêlées des deux premiers matchs? Il y’en a eu beaucoup moins dimanche. En revanche, avec la nouvelle règle des plaquages sous le niveau de la ceinture, il y a eu énormément de pénalités pour « plaquage haut ». La conséquence de cette indiscipline ne se fait pas attendre. Plessis-Meudon ouvre le score (0-3), puis à la suite d’une nouvelle pénalité alourdit la marque (0-6). Et si les verts et noirs parviennent à faire vivre le ballon et à franchir en premier rideau, c’est souvent une maladresse qui vient tout gâcher. Les bases du jeu sont là, Suresnes finit par trouver l’ouverture sur une balle en première main menée jusqu’à l’aile d’Adri qui s’en va pointer à dame (5-6). Le match est lancé ? Non non pas tout à fait. Le réveil local a aussi eu un effet de contagion et désormais les visiteurs reprennent la main sur le ballon. Et comme la possession va avec les fautes adverses, le bal reprend comme en début de match, et Plessis-Meudon finit lui aussi par trouver l’ouverture dans la défense suresnoise (5-13).

La mi-de-jeu est sifflée et la mission est désormais simple. Profiter du vent dans le dos pour occuper le terrain et ainsi inscrire des points, que ce soit au pied ou par des essais. Bien aidé par l’apport de sang frais dans l’équipe, le RCS sort enfin la tête de l’eau, à la plus grande joie des nombreux spectateurs venus à Jean Moulin. Chouchou, récemment débarqué en provenance des Rugbykini, transperce l’arrière garde de Plessis-Meudon et transmet à un Gramien tout heureux d’inscrire un essai (12-13). Un essai qui agit comme un déclic puisqu’il en amène rapidement d’autres, grâce aux gros tout d’abord (19-13), puis par Angelo (26-13). L’ami Bignier vient cloturer le bon match et y va lui aussi de son essai (33-13). Plusieurs motifs de satisfaction dans cette seconde mi-temps, du jeu retrouvé (peut être même parfois trop), une bonne volonté sur la défense, la botte retrouvée d’un Atypisch Menez auteur d’un 100% sur la deuxième MT, et une forte volonté de ne pas baisser les bras après le premier acte en demi-teinte.

Troisième victoire de la saison pour le RCS2 qui aura à coeur de continuer sur sa bonne lancée lors d’un déplacement périlleux à Corbeil-Essonnes, dimanche 13 octobre, adversaire valeureux de la finale IDF de l’an dernier en 2e Série.

Rocco Benco


Aucune réponse à "Séniors 2 : résumé de Suresnes / Plessis-Meudon"


    Un commentaire à faire?