Tournoi des Valériens – Victoire du RCS à domicile

Publié le 8 mai 2016

Ils l’ont fait !!! 5 ans que la section Minimes attendait cette victoire dans NOTRE TOURNOI, le rendez-vous incontournable de la saison à savoir le « Tournoi des Valériens » ! Et cette banane sur les visages de tous après la finale contre une belle équipe de Dijon, minots bien sûr, coachs, mais aussi parents, dirigeants ou simples spectateurs venus supporter nos Verts et Noirs par une magnifique journée de printemps ! Une ENOOOORME finale donc qui a vu le RCS sous pression appliquer à la lettre les plans de jeux mais surtout montrer une envie, une hargne, bref la gnaque suresnoise lui permettre de soulever ce beau trophée des Valériens !! « AH LA LA, C’TE PIED !!! »

Début de la journée un peu plus tôt pour les 18 équipes présentes cette année, et le RCS d’entamer sa longue quête sur le l’Ile de Puteaux face à Garches. Dès l’entame, beaucoup d’énergie, d’envie et de sérieux pour nos minimes – le stage de printemps à Manosque a montré de suite ses bénéfices – Première cartouche lancée par Ange qui n’aboutit pas suite à un en-avant mais Mathis sur un énième mouvement parfaitement construit avec des liaisons parfaites entre les avants, la charnière et les 3/4, plante la première banderille ( 7-0 ; 3ème.) Il faut attendre 4 minutes de plus pour voir la première percée de la journée pour l’Express Suresnois, Colin, qui file sur 30 mètres sur une récupération bonifiée de Corentin ( 12-0 ; 7ème.) Les Garchois sont sur le reculoir et tentent de maintenir une belle pression défensive sur les offensives répétées des Verts et Noirs.
La deuxième mi-temps ne change pas la physionomie du match et dès la première minute, le Destroyer Blanc, aussi appelé le Beau Charles, décide de mettre les cannes et passe en revue la défense garchoise qui le regarde passer, et aplatir en coin (19-0.) Les 3/4 suresnois reprennent la main et Maxence bonifie une bonne récupération des gros qui ont décidé de couper du bois, pour filer long de la ligne et aggraver la marque (24-0.) Petit temps mort et nos minots ne perdent pas le nord et continuent à agresser Garches par des coups de boutoir répétés qui payent à la 7ème par un nouvel essai de Colin – qui au delà de sa vitesse a mis quelques beaux caramels sur les défenseurs adverses –  (31-0) et c’est aussi la marque finale de cette première rencontre emballée tambour battant !!

Deuxième match contre Epernay. Mais les bulles allaient rester côté suresnois. Ange lance les offensives mais commet un en-avant – les choses allaient heureusement s’améliorer dans la journée – Cela a le mérite de maintenir le sérieux et la pression du RCS. Damien sur une bonne récup de Colin, lance un énorme tampon suite à des mouvements aux petits oignons des avants (Charles, Paul) et aplatit en terre promise (7-0 ; 2ème.) Léger temps fort ou une attention relâchée des Verts et Noirs, Epernay renverse temporairement la vapeur suite à une mêlée fermée, un énième en-avant d’Ange et un essai en contre qui permet aux Champenois de revenir à la marque (7-5 ; 7ème.)
Petite anicroche que a le mérite de remobiliser les Verts et Noirs de suite. Ange revient à la charge et essaye de bonifier 3 temps de jeu mais un peu trop gourmand, est repris à 2 mètres. Sur le maul, Haizé part comme une balle et aplatit pour encore mieux marquer la réaction suresnoise (14-0 ; 9ème.)
La seconde mi-temps confirme le sérieux et l’application de nos minots. Colin remet les gaz et file comme à son habitude le long de ligne pour enquiller un nouvel essai ( 21-0 ; 1ère.) Nullement rassasié, il fait un copier-coller sur l’action suivante mais est repris à 10 mètres de la ligne. Suffisamment de réalisme et il relève la balle pour l’offrir à Corentin lancé à pleine vapeur pour aggraver la marque (28-0 ; 2ème.) Les avants ne s’en laissent pas compter et sont à la base de chaque beau lancement de jeu. Sur une belle récup de Paul J. dans les pieds champenois, les 3/4 partent au large et Maxence améliore son scoring de la journée pour clôturer la marque (33-0 ; 6ème) malgré quelques soubresauts d’Epernay mais sans suite.

Le RCS termine donc premier de sa poule et doit continuer dans le sérieux et la motivation la suite des opérations dans l’après-midi de retour sur le plateau Valérien face à nos voisins de Rueil et de Montesson. Mais d’abord pause déjeuner en compagnie de nos amis d’Orthez venus dans la capitale participer aux Valériens.

Reprise des hostilités contre Rueil qui domine le début de ce 3ème match pour le RCS. Nos minots commettent un peu trop de fautes par vraisemblablement trop d’envie. Il faut attendre la 3ème pour voir Ange mettre les cannes le long de la ligne suite à une énième récup des avants. Le score est ouvert (5-0.) La partie s’équilibre et Rueil monte en régime. La domination ne choisit pas encore son camp. Simon alterne bien le jeu et sur une sortie rapide envoie le destroyer blanc, Charles, au ras, faire des misères à la défense bleue qui doit encaisser le second essai de la partie marqué par Maxence (10-0 ; 7ème.) Nos minots prennent un léger avantage et veulent enfoncer le clou. S’en suit une période ultra active avec des temps de jeu dans tous les sens de nos Verts et Noirs qui profitent à Colin pour remonter au classement des scoreurs de la journée, en marquant un essai de plus – après que quasi toute l’équipe ait touché le ballon – (15-0.) Mi-temps bienvenue pour tout le monde pour recharger les batteries entamées par une belle envie des 30 acteurs !
Et la deuxième mi-temps de reprendre avec toujours des Bleus de Rueil accrocheurs et revanchards pour remonter au score. Les débats s’équilibrent et les deux équipes se rendent coup pour coup sans toutefois passer la ligne. Et le temps de filer pour que le match se termine sur la même marque (15-0) et une belle maîtrise du RCS qui a su contenir Rueil et préserver son avantage. Reste un dernier match avant la finale contre Montesson qui a impressionné contre Rueil ! Le RCS est prévenu et il va falloir serrer les boulons pour que la belle machine suresnoise continue à turbiner !!! ( et ne pas oublier que nous n’avions gagné que de 3 points en championnat contre cette belle équipe yvelinoise pas venu faire de la figuration !!)

Et de sentir pour le début de cette partie une fébrilité un peu plus présente dans les jambes et les têtes de nos minots, bien conscients de n’être qu’à 18 minutes de la finale ! Les défenses prennent le pas sur les attaques en début de partie. Il faut attendre la 5ème minute pour voir le destroyer bleu lancer sa grande carcasse à l’assaut des lignes montessonnaises ! et être repris à 5 mètres. Mais cette première escarmouche réveille le RCS et Ange de remontrer le bout de ses crampons en bonifiant un énorme travail des avants – encore eux ! – qui portent un maul et l’envoient marquer en coin dès la 7ème (5-0.) Les mouches semblent avoir choisi leur camp et le RCS lance du jeu et multiplie les temps de jeu. Sur un énième, Paul B. et Mathis vendangent une belle occasion de scorer mais la défense bleue et jaune aux abois commet trop de faute. Pénalisée sur un hors-jeu de ligne, elle permet à Alessandro d’ajouter comme un métronome 3 points (8-0.) L’occasion est trop belle et l’opposition trop sérieuse pour ne pas engranger tout ce qui se présente !
On recharge les batteries et début de seconde mi-temps. Nos minots prennent leurs responsabilités et avec quelques changements en première ligne, envoient du jeu de suite. Dès la seconde minute, le destroyer bleu secondé par Mathis revenu de ses terres anglaises pour aider les copains, sont monstrueux d’engagement et enfoncent littéralement les lignes de Montesson qui rompent sur un nouvel essai d’Ange – qui remonte la pente au niveau d’essais scorés par rapport à Maxence et Colin – (13-0.) Le RCS maintient la pression et Montesson commet la faute de trop qui doit nous permettre de faire le break. Mais la balle de s’échapper sur le coup de pied de Boulet qui passe un poil à droite des poteaux. La pression monte ! Mais le coaching de mi-temps va payer et le « Bouffeur de Cancoillote », Fabian de se mêler aux scoreurs de la journée (18-0, 9ème.) Reste 30 secondes et l’arbitre siffle la fin de la partie. Nos minots sont en FINALE et à 18 minutes de soulever la coupe !

Et cette finale fut stressante par l’enjeu, par sa physionomie et par son intensité !! Les deux équipes se rendent coup pour coup et aucune ne semble prendre le dessus. Le RCS dégaine le premier par Paul – Mobylette qui a toute la journée, tenté, lancé des offensives le long de sa ligne, bref, et fait preuve d’une énorme envie. Et d’être récompensé par ce bel essai qui permet au RCS de prendre la marque (5-0.) Mais Dijon n’a pas dit son dernier mot et les vagues se succèdent. Les défenses continuent à être hermétiques et je peux vous dire, que les impacts sont rudes ! Et sur un énième tampon, la défense du RCS prend la pénalité – grattage à la main – qui permet à Dijon de revenir à 5 à 3 (5ème.)
Mi-temps, on resserre encore les boulons, il faut tenir voir enfoncer le clou. Début de seconde, et le RCS imprime un beau rythme qui met Dijon à la faute ! Alessandro transforme la pénalité et porte la marque à 8-3. Pas encore suffisant pour se mettre à l’abri. La pression monte pour les 2 équipes et les esprits s’échauffent. Corentin se fait sortir sur un déblayage quelque peu appuyé suite à de l’antijeu dijonnais. Reste 2 minutes à tenir, l’air devient étouffant, et Colin comme pour boucler la boucle, donne un dernier coup de rein pour lancer la percée victorieuse en débordement et aplatir en terre promise. 15-3 ! Score final ! Yeeeeeeeeeeeeeeeessssssssssssssssssssssssssss !!!!

Le RCS remporte la 8ème édition du Tournoi des Valériens. Bravo à nos minots qui ont montré une envie et une gnaque monstrueuse tout au long de la journée. Cette victoire aussi et surtout récompense tout le travail conduit de mains de maître par Anthony, Jérémy et Manu qui ont aiguillonné la fierté suresnoise lors de ce samedi et fait grandir nos minots toute au long de la saison qui n’est pas encore et de loin, terminée. Bravo à tous !!

Pierre « Amendonné » Jacquemot, dirigeant Minimes.

 

Crédit photo : Pierre Jacquemot


Aucune réponse à "Tournoi des Valériens - Victoire du RCS à domicile"


    Un commentaire à faire?